quels metiers

Traducteur technique

Un traducteur technique est avant tout un terminologue qui possède une parfaite maitrise de ses langues de travail, en particulier la langue vers laquelle il traduit (sa langue maternelle ou celle dans laquelle il a fait toutes ses études). Il doit être capable de mener des recherches terminologiques approfondies sur n’importe quel sujet et dans n’importe quel domaine.
Il sait donc où chercher et comment orienter ses recherches pour rester totalement fidèle au texte source. C’est un spécialiste des techniques de traduction à la fois rigoureux, minutieux et très adaptable.

Les traducteurs techniques sont très recherchés car c’est eux qui traduisent la grande majorité des demandes sur le marché de la traduction. Ils traduisent des rapports d’activités, des modes d’emploi de toutes sortes d’appareils ou de logiciels, des applications pour smartphone, des rapports d’entreprises, des présentations marketing, des contrats de toutes sortes, des actes officiels, des sites internet, des catalogues de vente, des supports de cours, des notices pharmaceutiques, des résultats de recherches dans des domaines très divers, des articles de presse ou de blog. Il n’y a pas de limites dans les domaines d’intervention possibles.

Interprète de conférence

La confusion est facile mais le travail de l’interprète est très différent de celui du traducteur. L’interprétation fait appel à des compétences et des qualités très différentes telles qu’une parfaite élocution, un esprit analytique, la maitrise du stress et bien sûr une connaissance approfondie de ses langues de travail.

Un interprète travail à l’oral. Il intervient lors d’évènements internationaux. Il peut travailler depuis une cabine pour une interprétation en simultanée ou près des personnes pour lesquelles il interprète dans la cadre d’une réunion plus privée. Dans ces cas-là on parle d’interprétation en consécutive ou chuchotée.

Rédacteur technique

Qu’est-ce que la rédaction technique ? Il s’agit de la rédaction de documents techniques propres à un secteur d’activité. Il peut s’agir de modes d’emplois, de notices d’utilisation, de rubriques d’aides et toute autre forme de documents en rapport avec un domaine technique généralement industriel ou technologique.

On l’ignore souvent mais les ingénieurs qui conçoivent des machines, des logiciels ou des applications sont rarement ceux qui rédigent toute la documentation qui les accompagnent.
Pour cela, on fait appel à un rédacteur technique.

Le rédacteur est avant un spécialiste de la production écrite. Il manie les mots avec aisance et sait faire passer des messages et des idées dans tous les niveaux de langues et potentiellement de nombreux domaines.

Il maitrise les règles de la rédaction technique, sait utiliser les principaux logiciels de rédaction et de PAO et possède une bonne culture industrielle et technique.

Rédacteur web au service du marketing digital

Le rédacteur web produit des contenus rédactionnels adaptés à Internet. Les règles d'écriture du web sont très spécifiques et requièrent des connaissances précises.
Un bon rédacteur web sait manier un langage concis et dynamique pensé pour améliorer le référencement dans les moteurs de recherche.
Il connait les règles et les techniques du référencement naturel et a des connaissances de base de certains langages tels que le HTML.
La majeure partie des rédacteurs web travaillent en indépendant aux services d’entreprises ou d’agence web.

Agent administratif multilingue

Un agent administratif est une personne polyvalente qui possède une solide connaissance de l’organisation de l’entreprise. Il maitrise les bonnes pratiques professionnelles. Il sait rédiger et mettre en forme tous les types de documents utiles à la bonne marche d’une société (courriers, règlements, documentations, brochures etc.)

Ses connaissances en communication lui permettent de s’insérer parfaitement dans une équipe marketing, communication ou projet.

  • Il sait préparer une prospection, jeter les base d’une stratégie de communication, aider à organiser la participation à des évènements (salons professionnels, colloques, conférences etc.), organiser et alimenter les diverses bases de données de l’entreprise, élaborer des systèmes de classement, etc.
  • Il maitrise les logiciels de bureautique
  • Il sait synthétiser des informations pour rédiger des compte-rendus de réunion, des résumés de rapports etc.

Sa maitrise de plusieurs langues et cultures lui permet de travailler dans des milieux plurilingues et d’apporter une expertise multiculturelle.

Responsable administratif plurilingue

Le responsable administratif dirige des services administratifs généraux. Il organise et chapeaute l’organisation de la gestion quotidienne de l’administration de l’entreprise :

  • Il crée des outils ou de méthodes de travail,
  • Il assure une veille du secteur de l’entreprise (s’informer des évolutions, des innovations etc.),
  • Il gère les aspects techniques et financiers des secteurs dont il a la charge, négocier ou dialoguer au nom de l'entreprise avec divers intervenants : banques, administrations, investisseurs, etc.,
  • Il dirige et encadre une équipe, évalue et forme les membres de son équipe afin d'optimiser leurs performances.
  • Il constitue un atout considérable pour une entreprise car son plurilinguisme facilite le dialogue avec les partenaires, clients et collaborateurs étrangers. En outre, son expertise culturelle lui permet d’avoir une analyse très fine et précise du secteur d’activité de l’entreprise à l’étranger.